Le blog de baba yaga

21 juillet 2006

Amitiés Russes de Provence

Amitiés Russes

de

Provence

Siège social : TOULON

Association loi 1901

                        Madame, Monsieur,

                        L’Association «Amitiés Russes de Provence» a été créée en 1993, et a pour but de développer la connaissance de la culture russe dans ses différents aspects, et de contribuer à la création de relations amicales autour de celle-ci.

                        Chaque année, nous organisons un réveillon-cabaret autour du 13 janvier, qui représente le nouvel-an russe et la grande fête de l’association. Nous proposons également des activités et des sorties "loisir et culture" qui nous font découvrir chaque fois un peu plus la sensibilité et l’âme russe.

                        Depuis 1999, nous avons parrainé un orphelinat à Ivanovo près de Moscou, un foyer d’enfants à Saint-Pétersbourg, puis deux autres orphelinats près d’Ekaterinbourg, afin de participer dans la mesure de nos moyens à l’amélioration des conditions de vie des enfants abandonnés ou en détresse.

                        Pour participer à notre action, vous pouvez, vous aussi, devenir membre des «Amitiés Russes de Provence». Nous vous informerons de nos journées rencontres et de nos activités culturelles.

                        Nous serons heureux de vous accueillir parmi nous.

                       Le président, Philippe KOUTSEFF, et son équipe. 

      

Posté par baba yaga à 11:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


L'anneau d'Or : notre destination

A_le_d_part le 21 juillet 2006, on embarque tous pour l'aventure....

Copie_de_J2_PM_Rianzan__107_
premier jour et premiers bulbes...

Ce voyage a été proposé par l'association d'Avignon "Provence Russie" où notre amie Marina FURNON s'est "décarcassée" pour nous organiser ce merveilleux voyage tout à fait dépaysant, très fort en émotions, à la fois culturel, spirituel et surtout où l'amitié était à la barre de l'expédition....

Les villes visitées sont Kolomna, Riazan, puis Gous khrustalny et Mourom, puis Gorokhovets et Nijni Novgorod, puis Bogolioubovo et Vladimir, suivi de Souzdal, et Plios en passant par Ivanovo, et Yaroslavl, Ouglitch et Rostov, puis Péreslavl Zalesski et Sergueiv Possad et enfin Moscou.

Pour en  savoir un peu plus sur l'Anneau d'Or, allez voir ce petit site (bien qu'incomplet pour décrire notre itinaraire)

  http://www.vgp.com/moscow/french/excursions_fr.html

Posté par baba yaga à 16:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 juillet 2006

Kolomna

J2_M_Kolomna__23_J2_M_Kolomna__2_  J2_M_Kolomna__5_  Le premier matin nous a mené vers Kolomna, on y visite son kremlin

J2_M_Kolomna__9_

J2_M_Kolomna__27_ J2_M_Kolomna__11_ ho, ho ! Bernard est bien rêveur au pied de la tour Marina....

J2_M_Kolomna__20_ J2_M_Kolomna__41_

J2_M_Kolomna__45_  J2_M_Kolomna__42_ J2_M_Kolomna__59_  J2_M_Kolomna__11_

J2_M_Kolomna__71_  J2_M_Kolomna__65_ J2_M_Kolomna__46_ J2_M_Kolomna__77_

J2_M_Kolomna__87_  J2_M_Kolomna__88_    J2_M_Kolomna__34_ J2_M_Kolomna__32_   

      La première mention au sujet de Kolomna comme ville remonte à 1177. C'était une ville faisant la frontière entre la principauté de Ryazan et la principauté de Vladimir, toutes les deux étaient des pays puissants de ces périodes. Au XIIIème siècle, les troupes tatars d'ANNONCE envahissent les territoires russes mais les princes n'ont pas voulu s'associer et n'ont pas mené leurs propres armées qui ont été battues. En 1238, les Tatar ont obtenu Kolomna et l'ont complètement détruite, et la ville est restée vide pendant quelques années. En 1301 Kolomna est devenu une ville de la principauté de Moscou et la ville est toujours dans la région de Moscou (oblast') de Moskovskaya. En XIV siècle Kolomna est devenue la ville du centre d'église orthodoxe. En 1380 il y eu la célèbre bataille de Kulikovskaya avec les tatars et ce sont les troupes russes qui ont eu la victoire. L'armée russe a été acccueillie dans Kolomna de différents champs russes puis s'est déplacée aux ennemis. En XV siècle la ville était un centre culturel et commercial de la région de Moscou. C'est pendant ces quelques périodes que le Kremlin a été construit. Au XVII-XVIII siècle, Kolomna était un grand port de commercer avec les pays méridionaux. En 1775, Ekaterina II la Grande, impératrice russe, a visité la ville et a établi l'emblème de la ville. En 1869, c'est à Kolomna que le premier train russe a été produit.

    Posté par baba yaga à 09:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

    Riazan

    Copie_de_J2_PM_Rianzan__96_ Copie_de_J2_PM_Rianzan__97_ Copie_de_J2_PM_Rianzan__98_ Copie_de_J2_PM_Rianzan__103_ Copie_de_J2_PM_Rianzan__106_ Copie_de_J2_PM_Rianzan__107_ Copie_de_J2_PM_Rianzan__110_ Copie_de_J2_PM_Rianzan__111_ Copie_de_J2_PM_Rianzan__117_ J2_PM_Rianzan__114_

    Riazan (nb habitants en 1989. 515.000), capitale de la région de Riazan. En Russie d'Europe centrale, sur le fleuve d'Oka. Les industries concernent le raffinage du pétrole, le lignite traitant, et la fabrication des machines-outils et d'équipement agricole et de transport. La ville a les piliers étendus, et le commerce du fleuve concerne les produits agricoles. C'est une des villes les plus anciennes de la Russie, Riazan a été fondée en 1095 et est devenue le capital de la principauté de Riazan quand les mongoles ont détruit le vieux Riazan en 1237. Elle a été annexée par Moscou en 1521 et s'est appelée Pereyaslavl-Riazan jusqu'en 1778, c'est alors devenu une ville. Riazan maintient beaucoup d'architecture médiévale et a des églises pittoresques avec des dômes très colorés et des ornements dorés. Un mur de kremlin, datant de 1208, entoure deux anciens monastères construits au 15ème et 17ème siècle. Riazan possède la cathédrale d'Arkhangel (16ème) et la cathédrale d'Uspenski ou de prétention (1693). L'ancien palais archiépiscopal est maintenant un musée.

     

    Posté par baba yaga à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

    23 juillet 2006

    musée du cristal de Gouss Khrustalny

    J3_M_Gous_kristalni__5_ J3_M_Gous_kristalni__6_ J3_M_Gous_kristalni__8_ J3_M_Gous_kristalni__16_ J3_M_Gous_kristalni__15_ J3_M_Gous_kristalni__21_ J3_M_Gous_kristalni__24_ J3_M_Gous_kristalni__29_ J3_M_Gous_kristalni__35_


    embl

    Ville de Gus-Khrustalny

    bar

    La ville de Gus-Khrustalny est située non loin de Moscou, dans la campagne pittoresque entre les vieilles villes de Vladimir et Riazan. Le nom de Gus-Khrustalny est associé en Russie à la production du verre artistique comme sont Murano en Italie et baccara en France.

     

    L'usine en cristal de Gus a été fondée en 1756. Vers le milieu du 19ème siècle l'usine a reçu l'acclamation partout dans le pays grace au haut assortiment et à la large production artistique de sa verrerie.

     

    photoEn 1892-1903, la cathédrale de St.George a été construite dans la ville d'après les plans de Leonty Benois. Les intérieurs de la cathédrale ont été décorés des peintures murales de Victor Vasnetsov et de mosaïques par Vladimir Frolov. Récemment, le musée du verre artistique (une branche du musée de Vladimir-Suzdal de l'histoire, de l'architecture et de l'art) a été ouvert là. Aujourd'hui, les touristes voyageant sur l'itinéraire connu de l'anneau d'or et les vieilles villes russes environnantes peuvent voir la collection unique du musée. Il contient les meilleurs échantillons du passé et du présent. Ils démontrent un intérêt vif pour les modèles et les formes traditionnels de la verrerie de Gus-Khrustalny tout en développant de nouvelles techniques, formes et motifs décoratifs.

     


    Composition décorative : Laurels, 1975
    Par Vladimir Kasatkin. 1945 né
    L'usine de cristal de Gus
    Libre-soufflé cristal sans couleur et coloré.
    Musée de verre artistique, Gus-Khrustalny

    Tasse couverte. Premier trimestre du 19ème siècle.
    L'usine de cristal de Gus
    Cristal sans couleur, décoré de la gravure polie.
    Musée de verre artistique, Gus-Khrustalny

    Gobelets. Tôt 19ème siècle.
    L'usine de cristal de Gus
    Cristal sans couleur, décoré du découpage de diamant.
    Musée de verre artistique, Gus-Khrustalny

    Posté par baba yaga à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


    en route vers Mourom

    J3_M_vers_Mourom__25_ J3_M_vers_Mourom__26_ J3_M_vers_Mourom__27_ J3_M_vers_Mourom__35_

    DSC_1083_1_ DSC_1117_1_

     

      Tout au long de notre route nous avons rencontré des isbas plus jolies les unes que les autres, parfois un peu détruites, mais beaucoup sont en train d'être reconstruites, à notre grand bonheur...

     

    J3_M_vers_Mourom__48_ J3_M_vers_Mourom__49_En route, nous nous sommes arrêtés en pleine forêt pour acheter quelques airelles, myrtilles, framboises sauvages, hélas tous les beaux champignons sont restés dans leur seau...

    Posté par baba yaga à 11:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

    Mourom et la lagende d'Ilia Mouromets

    J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__1_ J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__7_ J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__8_ J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__14_ J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__15_ J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__18_ J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__19_ J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__20_ J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__23_ J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__25_ J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__34_ J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__44_ J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__45_  J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__70_ J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__71_    J3_PM_L_gende_d_Ilia_Mouromets__69_     si vous voulez en savoir plus sur Ilia Mouromets allez voir le site www.russie.net/article2859.html  ou encore www.artrusse.ca/Bylines/Ilia_Sviatogor.htm   

    Posté par baba yaga à 13:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

    24 juillet 2006

    Nijni Novgorod

    J4_M_Nijini_Novgorod__2_ J4_M_Nijini_Novgorod__4_

    J4_M_Nijini_Novgorod__12_ plan du kremlin

    J4_M_Nijini_Novgorod__14_ J4_M_Nijini_Novgorod__16_

    J4_M_Nijini_Novgorod__18_

    J4_M_Nijini_Novgorod__23_ J4_M_Nijini_Novgorod__25_

    J4_M_Nijini_Novgorod__27_ l'arbre des mariés :

    plus le ruban sera attaché haut, plus le bonheur durera longtemps

    J4_M_Nijini_Novgorod__45_ et voilà le travail !

    J4_M_Nijini_Novgorod__35_ J4_M_Nijini_Novgorod__37_

    J4_M_Nijini_Novgorod__49_   J4_M_Nijini_Novgorod__182_

    J4_M_Nijini_Novgorod__166_ - Mais pourquoi ce beau déguisement, Philippe ?

    - hé ben c'est que le monsieur, il voulait pas que je rentre au monastère les mollets à l'air !!! il faut les cacher pour faire sa prière ???? je suis un garçon sage, j'obéi, ma copine m'a prêté son manteau, j'ai la touche pour me présenter devant Le très Haut... je me demande si sur terre ça peut lancer une nouvelle mode !!! ??? ...

    J4_M_Nijini_Novgorod__57_  J4_M_Nijini_Novgorod__174_ J4_M_Nijini_Novgorod__177_

    J4_M_Nijini_Novgorod__185_  J4_M_Nijini_Novgorod__187_      

    Pour en savoir plus : 2 sites à aller visiter :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Nijni-Novgorod   

    et www.innov.ru/nnov/fran/             

    Posté par baba yaga à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

    Gorokhovets

    J4_PM_Gorokhovets__6_ J4_PM_Gorokhovets__11_ J4_PM_Gorokhovets__14_ J4_PM_Gorokhovets__18_

    J4_PM_Gorokhovets__33_ petite porte pour grand directeur !!!

    J4_PM_Gorokhovets__38_ J4_PM_Gorokhovets__40_ J4_PM_Gorokhovets__45_ J4_PM_Gorokhovets__46_ J4_PM_Gorokhovets__47_

    J4_PM_Gorokhovets__50_ J4_PM_Gorokhovets__60_ J4_PM_Gorokhovets__62_

    J4_PM_Gorokhovets__65_ J4_PM_Gorokhovets__84_ J4_PM_Gorokhovets__85_

    J4_PM_Gorokhovets__86_ drôle de gouttière !

    J4_PM_Gorokhovets__115_ un peu penchée cette isba ?... ou c'est moi qui ai avalé trop de vodka ?

    J4_PM_Gorokhovets__119_ J4_PM_Gorokhovets__122_

    C'est après la visite d'un superbe petit musée à Gorokhovets que nous sommes allés nous promener dans la campagne pour admirer un point de vue extraordinaire sur la rivière Okha. Ensuite nous sommes allés au monastère de Gorokhovets   

    J4_PM_Gorokhovets__139_ J4_PM_Gorokhovets__144_

    J4_PM_Gorokhovets__146_ J4_PM_Gorokhovets__149_

    J4_PM_Gorokhovets__153_ J4_PM_Gorokhovets__167_ J4_PM_Gorokhovets__165_ 

    rencontre sympatique

      J4_PM_Gorokhovets__164_ J4_PM_Gorokhovets__172_ J4_PM_Gorokhovets__178_                                                                         

    Gorokhovets

    Gorokhovets (Russe : Гороховец) est une ville et le centre administratif de la zone de Gorokhovetsky dans Vmadimir Oblat, Russie. Elle est située sur la route de Moscou à Nijni Novgorod. C'est également un port fluvial sur le fleuve Klyazma. Population : 14.524 (recensement 2002). Le nom de la ville provient du горох du mot russe (gorokh, pois).

    Histoire

    Avant l'arrivée des Slaves, la région a été habitée par les Finno-Ugric de Merya. Gorokhovets a été mentionnée la première fois dans une chronique de 1239, quand elle a été envahie par les mongoles. On croit qu'une forteresse mineure a existé là pendant plusieurs décennies précédentes.

    En 1639 les Tatars de Kazan étaient sur le point de la brûler mais sont partis en retraite en voyant un fantôme de la forme d'un chevalier colossal avec une épée. Un monument a été bâti à l'endroit où l'apparition a été vue et est connu sous le nom de Puzhalovo, c.-à-d., « celui effrayant ».

    L'âge d'or de Gorokhovets est associé au 17 ème siècle, quand c'était un centre de marchandises pour un grand secteur, qui intègre les régions d'aujourd'hui de Vladimir et d'Ivanovo. Un certain nombre d'églises, de monastères, et de chambres ont été commissionnées par les négociants locaux à ce moment-là. Les beffrois du 17èmes siècle de Gorokhovets sont particulièrement remarquables.

    Les églises de la date de Gorokhovets de l'âge d'or de la ville au 17ème siècle.

    Les églises de Gorokhovets datent de l'âge d'or de la ville au 17ème siècle.

    Posté par baba yaga à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

    25 juillet 2006

    Bogolioubovo

    Ville de Bogolioubovo fondée par Andreï Bogolioubski qui veut dire "Aimé de Dieu" (1158-1177)

    Monastère de la Nativité

    J5_M_Bogolioulovo__4_ J5_M_Bogolioulovo__7_

    J5_M_Bogolioulovo__9_ J5_M_Bogolioulovo__12_ J5_M_Bogolioulovo__15_

    J5_M_Bogolioulovo__16_ J5_M_Bogolioulovo__27_

    J5_M_Bogolioulovo__28_ J5_M_Bogolioulovo__30_

    Randonnée vers l'église de l'intercession sur la Nerl

    J5_M_Bogolioulovo__37_ J5_M_Bogolioulovo__70_

    J5_M_Bogolioulovo__44_ J5_M_Bogolioulovo__68_

    J5_M_Bogolioulovo__49_ J5_M_Bogolioulovo__55_ J5_M_Bogolioulovo__56_

    J5_M_Bogolioulovo__52_ J5_M_Bogolioulovo__61_

    Andreï Bogolioubski (vers 1111-1174)
    (Russie de Kiev - Nom propre)

    Littéralement « qui aime Dieu ». Fils du prince Iouri Dolgorouki et d'une princesse Polovtsienne. Il est d'abord élevé dans la Principauté de son père de Rostov-Souzdal au Nord, puis part à Kiev où son père a obtenu le titre de grand-prince. Dès 1157, il retourne s'installer à Rostov où l'aristocratie l'élit comme prince, mais il entre rapidement en opposition avec celle-ci car il refuse de partager son pouvoir. Il préfère s'entourer de serviteurs d'origine plus modeste et installer sa capitale dans la ville de Vladimir. Amateur d'art, il y fait construire de magnifiques monuments comme l'église de l'Intercession de la Vierge. Pour des raisons commerciales, il prend la ville de Novgorod, ce qui lui vaut l'opposition des princes de la Russie du sud et en particulier de Kiev. En 1169, il prend la ville et la saccage, mais ses troupes subissent un cuisant revers en 1174. Il est finalement assassiné cette même année par un groupe de boyards.

    Posté par baba yaga à 09:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

    Bogolioubovo : repas animé

    J5_Midi_repas_anim__1 J5_Midi_repas_anim__1__1_ J5_Midi_repas_anim__1__2_

    J5_Midi_repas_anim__1__3_ J5_Midi_repas_anim__1__4_

    J5_Midi_repas_anim__1__5_ J5_Midi_repas_anim__1__8_

    J5_Midi_repas_anim__1__6_ J5_Midi_repas_anim__1__7_ 

    J5_Midi_repas_anim__1__9_ vraiment, que du bon !

    J5_Midi_repas_anim__1__10_ J5_Midi_repas_anim__1__11_

    J5_Midi_repas_anim__1__12_ J5_Midi_repas_anim__1__13_

    J5_Midi_repas_anim__1__14_ J5_Midi_repas_anim__1__15_

    J5_Midi_repas_anim__1__17_ J5_Midi_repas_anim__1__18_

    et l'animation s'est poursuivie à l'extérieur en attendant que le thé infuse...

    J5_Midi_repas_anim__1__20_ J5_Midi_repas_anim__1__21_

    J5_Midi_repas_anim__1__22_ J5_Midi_repas_anim__1__23_                                       

    Posté par baba yaga à 12:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

    Vladimir

    tours_gold_ring3 J5_PM_Vladimir__14_

    J5_PM_Vladimir__17_ J5_PM_Vladimir__18_

    J5_PM_Vladimir__22_ J5_PM_Vladimir__23_ J5_PM_Vladimir__27_

    J5_PM_Vladimir__30_ J5_PM_Vladimir__44_

    J5_PM_Vladimir__34_ J5_PM_Vladimir__42_ 

    virée nocturne à Vladimir....

    J5_PM_Vladimir__46_ J5_PM_Vladimir__47_

    J5_PM_Vladimir__78_ J5_PM_Vladimir__50_

    J5_PM_Vladimir__63_ J5_PM_Vladimir__65_ J5_PM_Vladimir__69_ la porte d'Or,

    on l'a tous traversée

    J5_PM_Vladimir__71_ J5_PM_Vladimir__72_

    J5_PM_Vladimir__73_ J5_PM_Vladimir__74_ 

    fille d'attente dans la boutique pour acheter de la vodka...J5_PM_Vladimir__79_ J5_PM_Vladimir__80_ et voilà ! vodka dans une main, roubles dans l'autre, reste à trouver un verre...

    Vladimir /Vladimir /Владимир  

    Joyau de l'ancienne Russie, Vladimir, à 170 km à l'est de Moscou, fut fondée en 1108 par Vladimir Monomaque sur les rives de la Kliazma. Supplantant rapidement ses voisines Souzdal et Rostov, elle joua un rôle important dans la formation de l'Etat russe. Devenue capitale de la principauté de Vladimir-Souzdal en 1157 sous Andreï Bogolioubski, petit-fils de Vladimir Monomaque, puis de toute la Russie kiévienne en 1169. La ville connue ensuite un essor artistique considérable. Mise à sac au XIIIe siècle par les tatars, Vladimir se releva lentement, mais tomba sous l'influence de Moscou. Capitale administrative de région, Vladimir est aujourd'hui une cité de 350 000 habitants devenue un grand centre industriel et manufacturier dans les années 1930 et qui a su préserver plusieurs merveilles architecturales. Parmi les précieux monuments du passé, citons les cathédrales de la Dormition et de Saint Dimitri, les portes d'Or par lesquelles passèrent les soldats allant à la bataille sur la glace, la bataille de Koulikovo, ainsi que les volontaires de la guerre Nationale de 1812.

    Posté par baba yaga à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

    26 juillet 2006

    Souzdal

    J6_M_Ivanovo_1__1_ J6_M_Ivanovo_1__2_

    J6_M_Ivanovo_1__3_

    J6_M_Ivanovo_1__4_ Bernard troc...

    J6_M_Ivanovo_1__5_ Philippe est content, il a eu un cornichon gratis !!!

    J6_M_Ivanovo_1__6_ J6_M_Ivanovo_1__7_ J6_M_Ivanovo_1__9_ J6_M_Ivanovo_1__10_

    J6_M_Ivanovo_1__11_ Le Kremlin vu de l'extérieur

    J6_M_Ivanovo_1__12_ J6_M_Ivanovo_1__13_ J6_M_Ivanovo_1__14_

    J6_M_Ivanovo_1__15_ J6_M_Ivanovo_1__16_ J6_M_Ivanovo_1__17_  J6_M_Ivanovo_1__19_

    J6_M_Ivanovo_1__20_ J6_M_Ivanovo_1__21_ J6_M_Ivanovo_1__18_

    J6_M_Ivanovo_1__23_ J6_M_Ivanovo_1__22_ Marina médite en écoutant des chants orthodoxes russes. Les voix d'homme vibrent dans cette église aux coupoles vertes et dorées, et à l'accoustique parfaite.

    nous allons partager notre humble repas à l'intérieur du kremlin....

    J6_M_Ivanovo_1__24_ J6_M_Ivanovo_1__25_

    J6_M_Ivanovo_1__26_ le mot du Président : J6_M_Ivanovo_1__27_ on trinque avec l'hydromel local, HUMMMM un délice ! cet élixire est offert par Marina, donc toast pour Marina, et nous allons même souhaiter l'anniversaire de Norbert...re-toast pour Norbert...bon, on prend pas le volant en sortant ! Amis, buvons !

    J6_M_Ivanovo_1__28_ J6_M_Ivanovo_1__29_

    J6_M_Ivanovo_1__30_ petit cadeau et il souffle toutes ses bougies...

    HOURA pour Norbert

    J6_M_Ivanovo_1__31_ J6_M_Ivanovo_1__32_ J6_M_Ivanovo_1__33_ le repas surprise, encore un délice !!!!!!!!

    J6_M_Ivanovo_1__34_ J6_M_Ivanovo_1__35_ le thé traditionnel, et la reprise de la visite...

    J6_M_Ivanovo_1__36_ beau harnachement !

    J6_M_Ivanovo_1__37_ J6_M_Ivanovo_1__38_ J6_M_Ivanovo_1__39_ J6_M_Ivanovo_1__40_

    J6_M_Ivanovo_1__41_  J6_M_Ivanovo_1__42_ J6_M_Ivanovo_1__43_                           

    Souzdal

    Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

    Monastère de St.Euthymius, cathédrale de la Transfiguration et beffroi

    Monastère de St.Euthymius, cathédrale de la Transfiguration et beffroi

    Souzdal (Су́здаль) est une ville de l'Oblast de Vladimir, Russie, au nord-est de Moscou. Elle se trouve à 26 kilomètres de la ville de Vladimir, sur la rivière Kamenka.

    La ville apparaît pour la première fois dans l'histoire en l'année 1024. Elle fut pendant plusieurs centaines d'années la capitale de plusieurs principautés russes. Souzdal est le berceau de l'État russe car ses princes, devenus princes de Vladimir puis de Moscou allaient être les rassembleurs « de toutes les Russies » avant de prendre le titre de tsar. Elle fait partie de l'anneau d'or de Moscou.

    Après un déclin politique, la ville retrouva son importance en tant que centre religieux grâce à ses nombreux monastères. La ville put même s'enorgueillir d'une proportion exceptionnelle d'églises. Cette proportion fut un moment de une église pour chaque quatre cents familles. De nos jours, la ville est une importante destination touristique, comprennant de nombreux exmples d'architecture russe, essentiellement des églises et des monastères. Bien qu'abritant dix mille habitants, la ville semble toujours n'être qu'un village, avec des ruisseaux, des rivières et des animaux de basse-court au sein même de la ville. Cette juxtaposition de monuments médiévaux d'exception et de vie pastorale donne à Souzdal un charme particulier, attirant notamment de nombreux artistes.

    Convent de l'Intercession

    Couvent de l'Intercession

    Posté par baba yaga à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

    le musée à ciel ouvert de Souzdal

    J6_M_Souzdal_1__62_

    J6_M_Souzdal_1__55_ J6_M_Souzdal_1__56_

    J6_M_Souzdal_1__57_ J6_M_Souzdal_1__58_ J6_M_Souzdal_1__59_

    J6_M_Souzdal_1__60_ J6_M_Souzdal_1__61_

    J6_M_Souzdal_1__63_ J6_M_Souzdal_1__64_

    J6_M_Souzdal_1__65_ J6_M_Souzdal_1__66_

    J6_M_Souzdal_1__67_ J6_M_Souzdal_1__68_ J6_M_Souzdal_1__69_

    les moulins et la culture du lin

    J6_M_Souzdal_1__70_ J6_M_Souzdal_1__71_ dans la petite église

    J6_M_Souzdal_1__72_ J6_M_Souzdal_1__73_ J6_M_Souzdal_1__75_

    c'est la récré, les enfants s'amusent

    J6_M_Souzdal_1__74_ J6_M_Souzdal_1__76_ Marina aussi essaie de prendre un air sérieux pour nous surveiller, mais on l'a aussi surprise sur la balançoire !

    J6_M_Souzdal_1__77_ J6_M_Souzdal_1__78_

    J6_M_Souzdal_1__79_ J6_M_Souzdal_1__80_ J6_M_Souzdal_1__81_

    Posté par baba yaga à 14:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]

    En passant par Ivanovo

    J6_M_vers_Ivanovo__1_ J6_M_vers_Ivanovo__4_ J6_M_vers_Ivanovo__9_

    J6_PM_vers_Plious__2_ J6_PM_vers_Plious__15_

    J6_PM_vers_Plious__19_ J6_PM_vers_Plious__20_

    J6_PM_vers_Plious__21_ J6_PM_vers_Plious__33_

    J6_PM_vers_Plious__28_ J6_PM_vers_Plious__29_

    J6_PM_vers_Plious__30_ J6_PM_vers_Plious__31_

    Posté par baba yaga à 15:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]

    Plios

    J6_PM_village_de_Plios__12_  J6_PM_village_de_Plios__20_   

      J6_PM_village_de_Plios__16_J6_PM_village_de_Plios__13_J6_PM_village_de_Plios__14_J6_PM_village_de_Plios__15_            

    J6_PM_village_de_Plios__17_ paysages de LévitanJ6_PM_village_de_Plios__18_

       J6_PM_village_de_Plios__19_ J6_PM_village_de_Plios__21_

    Eglises qui ont inspiré Lévitan

    J6_PM_village_de_Plios__22_ J6_PM_village_de_Plios__23_ J6_PM_village_de_Plios__30_

    J6_PM_village_de_Plios__24_ J6_PM_village_de_Plios__25_ "Pleine de passion, de lyrisme, de poésie, de douceur et de charme, notre guide locale, qui parlait un français surprenant, nous a tous ensorcelés. Lévitan est devenu par son discours, un personnage vivant. Bravo !"

    J6_PM_village_de_Plios__26_ J6_PM_village_de_Plios__27_

    J6_PM_village_de_Plios__29_  J6_PM_village_de_Plios__31_

    VILLAGE DE PLIOS : (A 65 km de Kostroma. 3200 Hab) est un magnifique petit port sur la Volga. C'est à Plios que, selon certains poètes, la Volga est "divinement belle". Le nom de Plios vient d'une expression signifiant "entre les deux méandres" et la région que l'entoure est surnommée la "Suisse sur la Volga" : des collines dominent le fleuve sur la rive droite, les paysages ont la couleur des montagnes et le climat est réputé pour ses vertus curatives. La ville est mentionnée pour la première fois dans les chroniques au tout début du XVème siècle, bien que son occupation soit beaucoup plus ancienne. Au XII ème siècle, le fils de Dimitri Donskoï, vainqueur des Tatars, fit bâtir ici une forteresse destinée à défendre les abords de la Volga et l'entrée en Moscovie vers Souzdal et Vladimir.

    ISAAC LEVITAN : l'existance de Levitan fut marquée par maintes difficultés. Après une période florissante à sa naissance, son père, ingénieur des chemins de fer et fin lettré, se trouve dans une misère totale. Seul le réel talent de Lévitan lui permit de sortir du rang et, malgré l'antisémitisme affiché du tsar Alexandre III qui interdisait l'accès aux établissements d'enseignement supérieurs à tous les enfants juifs, d'être admis dans la plus célèbre école de peinture de l'époque où il reçut le soutien décisif d'un artiste et professeur reconnu, Kebrassov. Cependant, en tant que juif, Levitan se vit refuser à la fin de son cycle la médaille d'or que ses professeurs étaient unanimes à vouloir lui décerner, ainsi que la bourse promise qui devait lui permettre de partir étudier en Italie. Il vécu un certain temps à Moscou, fort pauvrement, jusqu'au jour où les juifs furent officiellement expulsés et où toute activité artistique ou intellectuelle leur fut interdite. Déjà reconnu et apprécié par ses pairs, Levitan s'installa aux abords de la Volga, où il peignit les paysages riverains avec une réalité et une poésie inégalées. De caractère mélancolique et de santé fragile, Levitan connut des amours contrariées, voire dramatiques. Après plusieurs alertes, il mourut en 1900, d'une crise cardiaque alors qu'il venait d'avoir 40 ans. Il nous reste ces tableaux des bords de la Volga qu'il peignit lors de son séjour à Plios, sans doute la période la plus sereine de sa vie. Voyant son tableau "Soir sur la Volga", Anton Tchékhov, chez qui le peintre fit de fréquents séjours, a dit qu'un "sourire était enfin apparu sur ses toiles".

    Posté par baba yaga à 16:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

    27 juillet 2006

    Yaroslavl

    Anneau_d_Or_YaroslavlJ7_M_Yaroslavl_1__31_ J7_M_Yaroslavl__6_

    J7_M_Yaroslavl_1__13_ J7_M_Yaroslavl_1__14_

    J7_M_Yaroslavl_1__15_ J7_M_Yaroslavl_1__16_ J7_M_Yaroslavl_1__17_

    J7_M_Yaroslavl_1__18_ J7_M_Yaroslavl_1__19_ J7_M_Yaroslavl_1__20_

    J7_M_Yaroslavl_1__21_ J7_M_Yaroslavl_1__22_

    J7_M_Yaroslavl_1__23_ J7_M_Yaroslavl_1__24_ J7_M_Yaroslavl_1__25_

    J7_M_Yaroslavl_1__26_ J7_M_Yaroslavl_1__27_ J7_M_Yaroslavl_1__28_

    J7_M_Yaroslavl_1__29_ J7_M_Yaroslavl_1__30_ J7_M_Yaroslavl_1__31_

    J7_M_Yaroslavl_1__32_ J7_M_Yaroslavl_1__33_

    J6_Soir___Yaroslavl__10_ Petite chansonnette lors de notre virée nocturne, pour fêter encore un fois l'anniversaire de Norbert

    YAROSLAVL, une ville à l'aspect provincial malgré ses 640 000 habitants.
    Fondée par le Prince Yaroslavl le Sage, c'est même la plus ancienne ville de la Volga faisant partie des cités princières de l'
    Anneau d'Or
    , la ville fut momentanément à la tête d'une Principauté indépendante en 1218.
    Yaroslavl s'est développée grâce au commerce lié aux transport fluvial des marchandises et les quelques belles maisons situées sur la promenade qui domine la Volga permettent de penser que le commerce étaient florissant, à l'époque.
    La ville est jumelée avec Poitiers et à l'Université, la section Français regroupe chaque année une vingtaine d'étudiants, séduits par notre langue.
    J6_Soir___Yaroslavl__11_ J6_Soir___Yaroslavl__12_

    Brève description

    La ville historique de Yaroslavl est située au confluent de la Volga et de la Kotorosl, à quelque 250 km au nord-est de Moscou. A partir du XIe siècle, elle devint un centre de commerce très important. Elle est célèbre pour ses nombreuses églises du XVIIe siècle. Yaroslav est un exemple remarquable du programme de rénovation urbaine ordonné en 1763 par l’impératrice Catherine la Grande pour l’ensemble de la Russie. Tout en conservant certaines de ses structures historiques importantes, la ville fut rénovée dans le style néoclassique suivant un plan directeur urbain en étoile. On trouve également des éléments datant du XVIe siècle dans le monastère Spassky, l’un des plus anciens de la région de la Haute Volga, bâti à l’origine sur le site d’un temple païen à la fin du XIIe siècle, mais reconstruit au fil des siècles.

    La ville historique de Yaroslavl, avec ses églises du XVIIe siècle, son plan néoclassique en étoile et son architecture civile, est un exemple exceptionnel de l’échange d’influences culturelles et architecturales entre l’Europe de l’Ouest et l’empire russe.

    Yaroslavl est un exemple exceptionnel de la réforme urbaine qui fut ordonnée par l’impératrice Catherine la Grande et mise en œuvre en Russie entre 1763 et 1830.

    Posté par baba yaga à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

    Ouglitch

       

         J7M_Ouglitch_M__1       J7M_Ouglitch_M__1

    Les murs peints en rouge de l'église St Dimitri évoque le sang versé en ces lieux en l'an 1591. Dans la nef une fresque relate le crime perpétré ici : celui du tsarévitch Dimitri, fils du turbulent Ivan le Terrible. A l'époque, on voulu cacher l'effroyable vérité, officiellement le pauvre enfant était mort d'une fatale crise d'épilepsie ! L'entourage du tsar exila les témoins gênants en Sibérie et même la cloche qui avait ameuté la foule fut du voyage ... Mais les faits étaient cruels : le petit Dimitri fut bien assassiné ... par un émissaire de Boris Godounov, le pouvoir fascine !

    A l'intérieur de l'église, la visite permet d'admirer la plus ancienne îcone de l'iconostase, celle de la Vierge de Smolensk(XVIIe siècle) offerte par les Romanov. Et à côté de la célèbre cloche, posé sur le sol, le brancard utilisé pour transporter jusqu'à Moscou les reliques du tsarévitch. Dimitri fut canonisé et tous les ans, le 28 mai, a lieu à Ouglitch un pèlerinage, celui des orphelins de Russie. En pénétrant dans la petite église, chaque enfant n'oublie pas de frapper la maudite cloche ... en souvenir de Dimitri.

    J7_M_Ouglitch J7_M_Ouglitch__9_ J7_M_Ouglitch__11_ J7_M_Ouglitch__12_ J7_M_Ouglitch__13_ J7_M_Ouglitch__15_

    J7_M_Ouglitch__17_ J7_M_Ouglitch__46_ J7_M_Ouglitch__48_

    J7_M_Ouglitch__51_ J7_M_Ouglitch__62_

    J7_M_Ouglitch__73_ J7_M_Ouglitch__74_

    Ouglitch

    Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

    Ouglitch (У́глич) est une petite ville de Russie, province de Iaroslavl, sur la Volga au nord de Moscou. Son existence est mentionnée depuis l'année 937.

    Maison à Ouglitch 

    Maison à Ouglitch

    La ville d'Ouglitch possède une usine d'horlogerie, une centrale hydroélectrique, et une gare ferroviaire. Elle présente aussi de bons exemples d'architecture russe traditionnelle et plusieurs églises, certaines en cours de restauration.

    En 1591, le tsarévitch Dmitri, encore enfant, y fut assassiné dans des circonstances non élucidées (une légende attribuant cette mort à Boris Godounov). Cet évènement fut pour la Russie le début de la période dite du « temps des troubles » au cours de laquelle le pouvoir fut âprement disputé avant l'accession au trône de la famille Romanov.

    Pour un peu plus d'histoire : allez sur le site : http://www.russomania.com/La-croisiere-sur-la-Volga-Ouglitch

    Posté par baba yaga à 14:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

    Rostov le Grand

    J7_PM_Rostov__1_ petit marché improvisé dans notre bus après la cueillette de framboises blanches, de myrtilles, un sac de "pépites" et surtout un verre d'hydromel à la main, me voilà prête à aller visiter le beau Rostov le Grand...

    J7_PM_Rostov1 J7_PM_Rostov__2 J7_PM_Rostov__7_ J7_PM_Rostov__8_ J7_PM_Rostov__9_ J7_PM_Rostov__13_ J7_PM_Rostov__15_ J7_PM_Rostov__17_ J7_PM_Rostov__22_ J7_PM_Rostov__26_ J7_PM_Rostov__27_ J7_PM_Rostov__29_ J7_PM_Rostov__33_ J7_PM_Rostov__35_  J7_PM_Rostov__36_ J7_PM_Rostov__44_

    J7_PM_Rostov__46_ mais c'est qu'ils étaient bien sages, Bernard et Philippe !!!

    J7_PM_Rostov__40_ Marina est bien contente...

    J7_PM_Rostov__47_ J7_PM_Rostov__48_ J7_PM_Rostov__52_  J7_PM_Rostov__57_ J7_PM_Rostov__55_

    En allant vers le lac...

    J7_PM_Rostov__63_ J7_PM_Rostov__66_ J7_PM_Rostov__68_ J7_PM_Rostov__71_ J7_PM_Rostov__79_ J7_PM_Rostov__83_ J7_PM_Rostov__92_ Tout est trop fabuleux, difficile de poser l'appareil photo, et encore plus de sélectionner mes clichés pour les mettre sur ce blog. 

    ROSTOV LE GRAND : cette ville fut mentionnée pour la première fois dans les chroniques de 862. C'est l'une des 3 vieilles villes de russie qui porte le nom de "grand". Le kremlin de Rostov, d'une rare beauté se mire dans les eaux calmes du lac Néro et évoque la légendaire ville de Kitej. Le monde entier connaît les "voix" des treizes cloches du clocher de Rostov le grand. En 1883, l'un des premiers musées qui renfermait des collections de vieilles icônes, des pièces de fonderie de cuivre, de vieilles monnaies, des échantillons de broderie, des sculptures sur bois, de la célèbre "finift" (émail) de Rostov fut ouvert dans le kremlin de Rostov. Cette région, peuplée à l'origine de Finno-Ougriens, fut longtemps réfractaire à la slavisation et à l'introduction du christianisme : elle n'entra qu'au xiie siècle dans le concert des principautés russes.

    pour en savoir plus : http://www.russie.net/article2362.html ou encore sur les émaux de Rostov : http://www.artrusse.ca/Enamels.htm

    Posté par baba yaga à 15:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

    28 juillet 2006

    Pereslavl Zalesski

    J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__16_ maison en bois en arrivant dans la ville

    J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__17_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__18_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__19_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__20_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__21_

    c'est pas une petite ondée qui va nous arrêter, on écoute tous les explications de notre guide. En France on parle de canicule, pour nous cette sortie a commencé avec un petit 9° vers les 10 h du matin, mais rassurez-vous, ça s'est réchauffé, on a même atteint les 11 ° ce jour-là vers les midi !

    J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__22_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__23_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__24_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__25_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__26_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__27_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__28_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__29_

    J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__30_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__31_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__32_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__33_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__34_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__35_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__36_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__37_

    J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__38_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__39_

    J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__40_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__41_ Youri Dolgorouky

    J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__42_

    J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__43_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__44_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__45_

    J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__46_

    J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__47_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__48_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__49_

    J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__50_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__51_

    J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__52_ J8_M_Pereslavl_Zalesski_1__53_ Pourtant, que la campagne est belle...

    Pereslavl-Zaleski /Pereslavl-Zalessky /Переславль-Залесский

    Blason_Pereslavl

    Située à 144 km au nord-est de Moscou, surplombant le lac Pléchtchéïévo, la ville forteresse de Pereslavl-Zaleski a été fondée en 1152 par Iouri Dolgorouki. Détruite à cinq reprises par les tatars, ce fut une principauté indépendante jusqu'en 1302 avant de passer sous la domination de Moscou. Pierre le Grand y jeta les bases de sa flottille à la fin du XVIIe siècle. Pereslavl, fière de ses traditions culturelles et révolutionnaires, a un présent à la mesure de son passé. A l'heure actuelle c'est une cité industrielle dont les pellicules cinémato-graphiques et photographiques, les produits textiles sont bien connus en Russie

    La ville s'étend le long du lac Pléchtchéevo évoquant un immense plat en cristal. Depuis des temps immémoriaux l'homme fut attiré par les eaux poissonneuses du lac et les terres fertiles de la région. Sont parvenus jusqu'à nous les remparts de terre, les anciennes embases de la forteresse qui cernaient la ville slave de Klechtchina; sur les rives de la rivière Troubej et en d'autres lieux des habitats néolithiques ont été mis au jour.

    Les monuments d'architecture constituent la grande richesse de Pereslavl-Zalesski. Le plus ancien est la cathédrale de la Transfiguration-du-Sauveur (XIIe s.) qui selon la légende aurait été construite à l'emplacement où naquit Alexandre Nevski, grand capitaine russe. Au nombre des joyaux de l'architecture peut se ranger l'Eglise du métropolite Piotr (1585) se signalant par son toit pyramidal. Les églises d'Alexandre-Nevski et de la Purification-deSaint-Vladimir sont remarquables par leur forme cubique et leurs toitures élevées.

    Mais c'est surtout à l'ensemble de ses monastères que la cité doit son incomparable beauté. Dans le monastère Goritski (XVIIe s.), frappant par la solennité de ses coupoles et le décor recherché de ses portes, est aménagé un musée ethnographique renfermant de précieux documents historiques et des pièces rares. Sur l'initiative du peintre Dmitri Kardovski, originaire de Pereslavl, fut organisée une galerie de tableaux et une section de sculpture sur bois d'un intérêt particulier. On y trouve de nombreuses toiles d'Ivan Chichkine Vassili Polénov, Gheorghi Sémiradski, Youri Kléver, Vladimir et Konstantin Makovski illustrant la peinture russe du XIXe siècle.

    Sur la rive méridionale du lac Pléchtchéevo à environ 3 km du monastère Goritski se trouve un autre musée appelé «Botik de Pierre Ier» où est conservé le bateau «Fortuna», I'ancêtre de la flotte russe.

    Pereslavl, fière de ses traditions culturelles et révolutionnaires, a un présent à la mesure de son passé. A l'heure actuelle c'est une cité industrielle dont les pellicules cinématographiques et photographiques, les produits textiles sont bien connus en Russie.

    un petit plus : http://www.russie.net/article2361.html 

    Posté par baba yaga à 09:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]